Un escalier se balaie en commençant par le haut

Récemment, dans le cadre d’un entretien portant sur la communication interne de son entreprise, un directeur régional d’entreprise m’a dit « un escalier se balaie toujours en commençant par le haut ». Il voulait parler de cette notion d’exemplarité managériale qui, en communication interne, est primordiale.

Cette expression, je l’ai souvent entendue et je l’ai moi-même employée lorsqu’il s’agissait de convaincre des dirigeants que les managers de leur entreprise ne pouvaient être de bons communicants si leur hiérarchie n’adoptait pas les bonnes pratiques dans ce domaine : alignement du Codir sur une vision et un discours, choix des éléments essentiels à partager (un tri sélectif en fonction des objectifs de communication interne), écoute des collaborateurs pour comprendre ce qui les questionne et y répondre. Dans cette période complexe et incertaine, la communication interne doit - plus que jamais - donner du sens et des perspectives. Pour cela, la communication managériale est essentielle et repose en grande partie sur la capacité du « top management » à adopter des pratiques de communication tournées vers les collaborateurs, adaptées à leurs attentes et leurs besoins.

Oui, si l’on veut « nettoyer » sa communication managériale et en faire un levier de sens et de performance, c’est bien en démarrant par le haut qu’il faut balayer l’escalier. En prenant soin de ne pas laisser la poussière s’accumuler à un niveau et en ayant toujours en tête cette volonté de rendre l’environnement de communication sain et agréable pour tous. Et puis n’oublions pas d’ouvrir les fenêtres de l’entreprise et de regarder ce qui se passe ailleurs. Cela aère les esprits et, en ce moment, c’est particulièrement recommandé !



Innerside  - 94270 Le Kremlin-Bicêtre 

Contactez-nous par mail